Page 1 of 2 12 LastLast
Results 1 to 10 of 11
  1. #1
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123

    2 ordres qui pourraient sauver la vie de votre chiot

    Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à l’éducation de votre chiot, vous devrez focaliser vos efforts sur des ordres réellement utiles dans la vie de tous les jours. Évidemment, il y a les ordres de bases « assis », « couché »… Je vais plutôt m’intéresser à deux autres ordres. Ils pourraient littéralement sauver la vie de votre chiot et ils ne prennent que quelques minutes par chaque jour pour être enseignés.
    Quels sont ces ordres ?
    • Laisse
    • Lâche
    Apprendre à votre chiot ces 2 ordres permet d’éviter de vous retrouver des situations dangereuses. Par exemple :
    • Votre chiot est sur le point d’avaler une souris morte.
    • Votre chiot essaye d’attraper un ballon qui se dirige vers la route.
    Ces deux situations peuvent entrainer des complications si la souris a été contaminée ou s’il y a une voiture au moment où votre chiot va sur la route.
    Intéressons-nous maintenant à ces deux ordres.
    LAISSE ou LAISSE-LE
    Marchez avec votre chien tenu en laisse. Demandez à une connaissance de lancer un ballon dans votre direction. Lorsque votre chien essaye de l’attraper, donnez un coup sec sur la laisse et dites « laisse » ou « laisse-le ».
    Si votre chien obéit, félicitez-le. Vous pouvez offrir une récompense (friandise) en plus de la simple caresse durant les premières séances d’exercice pour le motiver.
    Voici une autre méthode pour enseigner cet ordre.
    Prenez une friandise dans votre main (fermée). Lorsque votre chien sent votre main, dites-lui l’ordre tout en gardant votre main fermée. Dès que votre chien arrête de sentir votre main, félicitez-le.
    Continuez cet exercice afin que votre chien puisse rester assis tranquillement à 30 centimètres d’une friandise.
    LACHE
    Lorsque votre chien prend un objet qui lui est interdit, dites « lâche » tout en vous dirigeant vers lui. Si votre chien ne veut toujours pas lâcher, montrez-lui une friandise pour l’appâter. Lorsqu’il lâche l’objet, félicitez-le.
    Si votre chiot s’éloigne de vous, ne le prenez pas en chasse. Il va penser que vous souhaitez jouer avec lui. Au lieu de cela, ignorez-le et éloignez-vous en mettant bien en évidence la friandise. Pour que l’exercice fonctionne, il faut que la friandise soit plus attirante que n’importe quelle autre chose. Dans le cas contraire, il ne vous prêtera pas attention. Normalement, votre chien devrait venir vers vous. Vous pourrez alors recommencer l’exercice.
    Ces deux ordres vous seront très utiles, dans votre domicile et même dehors. Pour éviter de lasser votre chien, faites des séances d’une dizaine de minutes au maximum. La technique consiste à récompenser la bonne action et à ignorer la mauvaise (renforcement positif).

    Similar Threads:

  2. #2
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Des règles simples pour éduquer correctement votre chiot

    Avoir un chien obéissant est un vrai plaisir. De fortes relations peuvent se développer puisque la confiance est omniprésente. Vous savez qu’il ne commettra que très peu de bêtises (aucun chien n’est parfait) et comme il vous est fidèle, il fera tout son possible pour vous rendre heureux.
    Réussir à obtenir un comportement exemplaire de son chien est à la portée de tous. Si votre chien n’a pas été traumatisé durant les premiers mois et que vous l’éduquez correctement, tout se passera bien.
    Dans cet article, je vais partager avec vous 3 conseils permettant d’avoir les bases pour une éducation réussie.
    Conseil 1 – vous êtes son modèle.
    Premièrement, lorsque votre chien sera à vos côtés, il passera son temps à observer vos faits et gestes. Dans certains cas, on atteint les extrêmes. Le chien est collé en permanence à son maître.
    Deuxièmement, votre comportement influencera celui de votre chien. Si vous vous énervez dès que votre chien ne fait pas ce que vous attendez de lui, vous rencontrerez des difficultés pour l’éduquer. Effectivement, son éducation doit se faire dans la joie et la bonne humeur. Si votre chien ne prend pas de plaisir à vous écouter, il risque d’être réfractaire à vos ordres.
    Troisièmement, vous devez le dominer. Dans le cas contraire, il prendra la place du chef de meute et les relations risquent d’être compliquées. Cette notion est importante, car si votre chien pense qu’il vous domine, vous ne réussirez pas à l’éduquer correctement.
    Conseil 2 – soyez cohérent.
    L’erreur souvent réalisée par les propriétaires de chiens est de laisser leur chiot faire ce qu’il veut les premières semaines : monter sur le canapé ou dans le lit, quémander pendant les repas, mâchouiller les chaussons, car on trouve cela mignon…
    Si vous laissez votre chiot prendre ces mauvaises habitudes, il sera difficile ensuite de lui faire comprendre qu’à partir d’aujourd’hui, tout ce qu’il pouvait faire lui est interdit.
    Pour éviter de possibles crises de nerfs, fixez les limites quelques jours après l’arrivée de votre chiot. Cela ne sert à rien d’attendre pendant des mois le temps qu’il grandisse.
    S’il est habitué dès son plus jeune âge à ne pas monter sur le canapé, il ne cherchera pas à le faire (à de rares exceptions).
    Conseil 3 – soyez patient.
    Si votre chiot n’arrive pas à se coucher lors de la première séance d’entrainement, ne baissez pas les bras et ne vous énervez pas. C’est normal. L’éducation de votre chiot est fondée sur la répétitivité des exercices. À force de recommencer l’exercice, il assimilera votre ordre avec l’action souhaitée. En fonction de la race de votre chien, ce travail vous demandera plus ou moins de temps.


  3. #3
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Éduquer votre chien – le renforcement positif et négatif

    Lorsque vous adoptez un chien, vous devez être prêt à passer de longues heures à son éducation.
    Pour se faire, il existe de nombreuses méthodes pour mener à bien la formation de votre chien. En fait, il y a pratiquement autant de méthodes de dressage que de dresseurs.
    Cependant, peu importe les techniques utilisées, ces méthodes peuvent être regroupées en deux catégories : le renforcement positif et le renforcement négatif.
    LE RENFORCEMENT POSITIF.
    Le renforcement positif est une philosophie très ancienne basée sur l’idée que le renforcement de la bonne conduite est plus agréable à la fois pour le chien et le propriétaire. Il ne prend pas en compte les comportements non désirés du chien.
    Par conséquent, le renforcement positif crée un climat de confiance puisque le chien est récompensé dès qu’il réalise le comportement désiré (assis, couché, la patte, etc.). Ces récompenses motivent les chiens à obéir plus facilement. Ils sont aussi plus désireux d'apprendre de nouveaux tours.
    LE RENFORCEMENT NÉGATIF.
    Le renforcement négatif est une ancienne technique utilisant essentiellement la punition. L'idée est que le chien va retenir plus facilement les ordres de son maitre s’il sait qu’il risque de se faire punir par celui-ci.
    Le renforcement négatif utilise comme outils : les cris, les colliers étrangleurs, les claques sur les cuisses, les clôtures électriques… Le renforcement négatif peut être utilisé dans certains cas. Malheureusement, les résultats de cette méthode sont souvent la peur ou l'agressivité du chien.
    LA SOLUTION ?
    Généralement, les chiens sont traités comme des membres à part entière de la famille. Ils offrent un semblant d'amour et ils sont aimés en retour. Ils ont confiance en leur maitre et ils sont dignes de confiance et fidèles. En raison de ces qualités, la popularité du renforcement positif, dans l’éducation d’un chien, a augmentée.
    L’une des raisons est qu'il n'est jamais agréable d'avoir un chien qui obéit seulement parce qu’il a peur de se faire taper par son maitre. Le chien craint son propriétaire, mais surtout ce renforcement ne permet pas de créer des liens forts.
    De récentes recherches par les comportementalistes animaliers ont également montré que les animaux apprennent moins bien avec des traitements négatifs. Ils obéissent, mais uniquement dans la mesure où ils évitent les douleurs pouvant en résulter. Un autre danger est qu'une fois que le propriétaire commence à utiliser la douleur comme un moyen de dissuasion pour les mauvais comportements, la tentation à recourir à ces méthodes est souvent plus forte… surtout si le chien refuse de se soumettre.
    Bien que la patience dans la formation d’un chien soit très utile, le renforcement positif ne peut écarter totalement le renforcement négatif. Parfois, il doit être utilisé. Dans ce cas, il serait préférable de contacter un éducateur canin afin de prendre des mesures. Il pourrait alors vous guider pour que vous preniez la meilleure décision.


  4. #4
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Éduquer votre chien – les bases – ASSIS

    Afin que votre chien s’épanouisse réellement dans votre famille, il est important de consacrer du temps à son éducation, surtout les premières semaines.
    Pour quelle raison ?
    Si votre chien n’arrête pas de commettre des bêtises plus ou moins graves, vous allez passer votre temps à lui crier dessus. Vous regretterez votre décision d’avoir pris un chien et vous ne vivrez jamais en parfaite harmonie avec lui.
    Pour éviter de tomber dans ce scénario catastrophe, il suffit de lui apprendre les ordres de bases. Vous vous faciliterez la vie et une bonne éducation pourrait vous aider à vous sortir de situations délicates.
    Généralement, le premier ordre qu’on apprend à notre chien est : ASSIS.
    Je vais détailler plusieurs astuces pour vous aider à enseigner cet ordre à votre chien.
    LA MÉTHODE TRADITIONNELLE.
    Dans un premier temps, je vous conseille de réaliser cet exercice chez vous. Ainsi, il n’y aura pas de distractions. Toute l’attention de votre chien sera sur vous (durant quelques minutes).
    • Vous vous tenez debout, votre chien à côté de vous.
    • Vous lui dites « assis ».
    • Comme il ne connait pas encore cet ordre, il faudra appuyer légèrement sur son bassin pour le forcer à s’assoir.
    • Pour faciliter l’exercice, vous pouvez mettre la laisse afin d’accompagner votre premier geste par une légère traction vers le haut.
    • Votre chien devrait normalement s’assoir.
    • Dès qu’il est assis, félicitez-le calmement. Effectivement, si vous criez et sautez à travers la pièce pour montrer que vous êtes heureux, cela risque de l’exciter.
    • Recommencez cet exercice durant 5-10 minutes avec à chaque fois une récompense (caresse, friandise, etc.) lorsque votre chien s’assoit.
    • Après quelques séances, vous pourrez enlever la laisse, puis vous arrêterez d’appuyer sur son bassin pour rendre l’exercice plus naturel.
    UNE MÉTHODE UTILISANT UN CLICKER.
    Un clicker est une petite boite en plastique avec une lame en métal.
    Voici l’explication de l’exercice :
    • Vous prenez une récompense dans votre main.
    • Vous amenez votre main vers la tête de votre chien en passant juste au-dessus.
    • Votre chien devrait lever sa tête et s’assoir (pour éviter qu’il recule, placez-le près d’un mur).
    • Dès qu’il s’assoit, vous cliquez puis vous lui donnez la friandise.
    • Recommencez cet exercice pendant 5-10 minutes.
    • Pour voir s’il a compris, il suffit de se tenir en face de lui et d’attendre qu’il se mette naturellement en position assis.
    • S’il le fait, vous cliquez et lui donnez sa friandise.
    • À ce moment-là, vous pourrez introduire, l’ordre « assis ».
    Ces 2 méthodes vous permettront d’obtenir un résultat assez rapide. Dès que votre chien aura assimilé l’ordre « assis », vous pourrez enchainer sur un nouvel ordre comme « couché ».


  5. #5
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Éduquer votre chien – les bases – COUCHÉ

    Un chien bien éduqué vous facilitera la vie. Vous n’êtes pas obligé de lui apprendre à tourner sur lui-même ou à vous sauter sur le dos pour impressionner le voisinage, mais des ordres simples comme « assis », « couché », « au pied »… sont très utiles au quotidien.
    Dans cet article, je vais vous expliquer deux méthodes pour apprendre à votre chien à se coucher à l’ordre « couché ». Il y aura la méthode « traditionnelle » et celle incluant un clicker (petite boite en plastique avec une lame en métal).
    LA MÉTHODE TRADITIONNELLE.
    Voici l’explication étape par étape de cette méthode :
    • Demandez à votre chien de s’assoir.
    • Mettez-vous sur son côté gauche ou droit.
    • Demandez à votre chien de se coucher grâce à l’ordre « couché ».
    • Il ne devrait pas réagir. C’est normal puisqu’il ne connait pas encore cet ordre.
    • Pour lui faire comprendre ce que vous attendez de lui, prenez ses 2 pattes avant pour les faire glisser jusqu’à la position souhaitée.
    • Dès qu’il est couché, félicitez-le (caresse, friandise).
    • Recommencez l’exercice pendant 5-10 minutes.
    • Ensuite, dites-lui de se coucher sans lui prendre les pattes avant.
    • S’il se couche de lui-même, félicitez-le.
    • Recommencez le lendemain pour voir s’il a bien assimilé l’ordre.
    LA MÉTHODE UTILISANT UN CLICKER.
    Voici une alternative à la méthode décrite ci-dessus. Le résultat sera le même, mais cette fois, vous n’allez pas forcer votre chien à réaliser le mouvement souhaité.
    • Demandez à votre chien de s’assoir.
    • Mettez-vous sur son côté gauche ou droit.
    • Prenez une friandise dans votre main.
    • Montrez la friandise à votre chien.
    • S’il se lève, demandez-lui de s’assoir de nouveau.
    • Lorsqu’il est assis, mettez votre main entre les pattes avant de votre chien (il doit regarder vers le sol).
    • Reculer progressivement votre main afin qu’il avance ses pattes pour qu’il arrive à la position souhaitée (couché).
    • Dès qu’il est couché, cliquez et donnez la friandise.
    • Recommencez l’exercice durant 5-10 minutes.
    • Pour voir s’il a compris l’exercice, tenez-vous debout et attendez qu’il se couche de lui-même. S’il le fait, cliquez et félicitez-le.
    • Vous pourrez inclure l’ordre « couché » dans les prochaines séances.
    Ces 2 méthodes vous permettront d’apprendre rapidement à votre chien ce nouvel ordre.


  6. #6
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Éduquer votre chien – Pourquoi est-ce si important ?

    De nombreuses raisons nous poussent à aimer un chien. Il est sensible, patient, loyal et protecteur. En raison de ces qualités, même les propriétaires les plus sévères peuvent se montrer très indulgents.
    • Il n’est pas évident de refuser à votre chien un bout de nourriture lorsqu’il nous fait les yeux doux à table.
    • Lorsque nous rentrons du travail, refuser à notre chien de nous accueillir gaiement (saut, léchage, etc.) est un crève-cœur.
    Généralement, si un chien à ce type de comportement, son maitre va tenter de le stopper. Cependant, s’il n’est pas éduqué correctement, il ne comprendra pas. C’est comme avec un enfant, si on ne lui dit rien, il continuera.
    Ne pas imposer de limites aux personnes ou aux animaux que nous aimons est tout à fait naturel. Malheureusement, cette attitude peut, sur le long terme, entrainer des situations délicates :
    • Votre chien fait encore ses besoins dans votre foyer.
    • Lorsque vous le baladez, il n’arrête pas de tirer sur la laisse.
    • Au moindre bruit, il aboie durant 10 minutes.
    • Il prend toute la place dans le canapé obligeant à vous serrer, etc.
    De toute évidence, pour des raisons pratiques, le chien a besoin d’être éduqué pour connaitre les bases comme : assis, couché, au pied, dans ton panier, viens…
    En plus d’être très utiles dans certaines situations, lui apprendre des ordres simples est finalement la seule manière de se faire comprendre de son chien. Sans oublier que le chien est également plus susceptible de respecter son maitre si celui-ci est ferme et cohérent.
    Un autre élément à prendre en compte est que le fait de fixer des limites à votre chien est tout à fait naturel pour lui. Pour être épanoui, votre chien a besoin de vivre dans un foyer où la hiérarchie est bien établie. Ainsi, en lui disant ce qui est autorisé et ce qui est interdit, il comprendra que vous êtes l’individu alpha (vous êtes le patron). Il sera plus agréable à vivre et les liens seront plus forts entre vous.
    Si vous ne faites pas ce travail, il pourrait penser que c’est lui le chef de la meute. Il prendra alors la place du dominant et vous risqueriez de vivre un véritable calvaire.
    Juste pour cette raison, on peut comprendre toute l’importance d’une bonne éducation.


  7. #7
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Mon chien passe sa journée à mâcher des objets, que dois-je faire ?

    Pour votre chien, mâcher est naturel. Il commencera dès les premières semaines et cela le poursuivra tout au long de sa vie. Cette habitude peut passer presque inaperçue jusqu’au jour où il s’attaquera à vos affaires… vos chaussures, les télécommandes, votre téléphone portable. Tous les objets se trouvant à sa portée passeront un test : la résistance aux crocs de votre chien. Malheureusement, les fabricants ne l’ont pas inclus dans leurs tests et les dégâts peuvent être importants suivant la race.
    Lorsque votre chiot sera dans cette phase, vous devrez réagir. Sinon, vous passerez tous les week-ends dans les magasins pour acheter les objets mâchés, déchiquetés, cassés durant la semaine.
    Une des meilleures solutions pour résoudre ce problème est d’acheter à votre chien une variété de jouets conçus spécialement pour lui. Il pourra ainsi les mâcher en toute tranquillité. L'utilisation de ces jouets peut lui apprendre à faire la différence entre ce qu'il peut mâcher et ce qui lui est interdit. De plus, avoir une variété de jouets l’aidera à s’occuper pendant vos absences.
    Mâcher des jouets pour chiens lui permettra également de conserver des dents et des gencives saines. Effectivement, les concepteurs essayent de proposer des jouets utiles et agréables. Vous pourriez même trouver des jouets parfumés ou aromatisés.
    Même si vous proposez chaque semaine un nouveau jouet à votre chiot, il pourrait être tenté par un objet trainant par terre. Cela peut arriver et c’est très attirant pour votre chiot. Pour lui, cet objet sera son nouveau jouet. Il n’est pas censé savoir que les chaussures qu’il s’apprête à mâcher viennent d’être achetées.
    C’est pour cette raison que vous devez sécuriser les pièces autorisées à votre chiot. Faites un tour dans chaque pièce et enlevez tous les objets pouvant être mâchés un jour ou l’autre par votre chiot. Demandez aussi aux autres membres de votre famille de ne pas laisser trainer des choses dans les pièces au risque de les retrouver abimés. Généralement, on se fait avoir une fois, mais pas deux.
    Même avec toutes ces précautions, votre chiot pourrait réussir à attraper un objet qui lui est interdit. Dans ce cas et si vous le prenez sur le fait, dites un « non » ferme et enlevez l’objet de sa gueule. La réussite de cet exercice réside dans votre capacité à recommencer des dizaines de fois. Celui qui gagnera le combat sera le plus têtu des deux.
    Si vous venez de le gronder et qu’il prend un de ses jouets, allez vers lui pour le féliciter. Cela l’encouragera à recommencer.


  8. #8
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Pourquoi ne devez-vous jamais crier sur votre chien ?

    Régulièrement, lorsqu’un chien fait une bêtise, son maitre lui crie dessus pour montrer son mécontentement (et aussi pour se soulager).
    Est-ce la bonne solution ? Votre chien vous écoutera-t-il mieux si vous lui criez dessus ?
    Que les choses soient claires. Le cri n’a jamais été une méthode efficace pour éduquer correctement un chien.
    Oui, votre chien peut cesser temporairement son activité après lui avoir crié dessus, mais cela ne modifiera pas son comportement à long terme. Il aura peur, il sera effrayé, mais il ne comprendra pas la raison de votre énervement.
    Cette attitude ne vous aidera pas à résoudre le moindre problème.
    Pour quelles raisons ?
    La plupart des chiens considèrent leurs maitres comme un des leurs. Donc si vous criez, vous allez simplement l’exciter et il ne vous écoutera pas.
    L’autre raison est que vous allez créer un climat de méfiance entre vous et votre chien. À force de lui crier dessus, il pourra penser qu’il n’est pas aimé ou non désiré. Il n'aura pas la capacité de savoir qu'il est actuellement en train d’enfreindre une règle que vous essayez de mettre en place.
    Toutes vos intonations ne sont pas mauvaises… seulement les cris.
    On distingue généralement 2 manières efficaces de communiquer avec un chien (le cri n’en fait pas partie).
    Le ton de votre voix est apaisant. Une voix apaisante et agréable doit être utilisée chaque fois que vous souhaitez féliciter votre chien. Lorsque vous communiquez de cette façon, vous devriez être capable de détendre et d’apaiser votre chien. Parler à votre chien avec un ton apaisant créera en lui un sentiment de sécurité et il sera que vous êtes content et fière de lui.
    Le ton de votre voix est direct et autoritaire. Un ton direct est la meilleure façon de donner des ordres à votre chien. Ainsi, vous allez attirer son attention et il comprendra qu’il doit réaliser une action (assis, couché, au pied, etc.). Généralement la phrase est courte et va à l’essentiel. Elle permet de marquer votre autorité sans être obligé de vous énerver et de crier.
    La dernière manière de communiquer avec son chien est en utilisant votre voix « normale ». Cependant, c’est assez rare. Soit on lui donne un ordre (très fréquent dans une journée), soit on joue avec lui. Le reste du temps, il dort tranquillement dans son panier.
    Remarque : crier lorsque votre chien se trouve à quelques centimes de vous n’est pas la bonne méthode. Cependant, s’il se trouve à plusieurs dizaines de mètres, notamment durant les balades en forêt, cela reste encore la meilleure solution pour le faire revenir.


  9. #9
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Votre chien fugue, que faire ?

    Vous ne devriez jamais permettre à votre chien de s'échapper de votre maison puis d’errer dans le quartier. Ce serait irresponsable de votre part. Cela peut aussi représenter un danger pour votre chien et les habitants de votre ville. D’ailleurs, c’est pour cette raison que vous êtes tenus de garder votre chien en laisse à l’extérieur.
    Cependant, dans certains cas, votre chien peut se balader dans votre village sans votre autorisation. Il aura pris ses aises en passant sous le grillage ou en sautant par-dessus pour rendre une visite à votre voisinage.
    Cette situation peut se rencontrer si votre chien est attiré par tous les objets en mouvement, une voiture, le garçon du voisin qui fait du vélo sur le trottoir ou du skate-board avec ses amis…
    Votre rôle sera de faire en sorte que votre chien, dans un premier temps, ne puisse plus fuguer. Dans un second temps, il faudra lui enlever cette envie de fugue.
    Le premier travail consiste à éliminer tout ce qui va pousser votre chien à sortir. Par exemple, vous devez faire en sorte qu’il soit occupé. Si votre chien s'ennuie, une de ses occupations sera d’essayer de fuguer pour s’amuser avec le chien du voisin par exemple. Au contraire, s’il est occupé, il ne pensera pas à s’éloigner. Lorsqu’il aura terminé de jouer, il se reposera tout simplement (principale occupation d’un chien en votre absence).
    Si vous avez un chien qui a beaucoup d'énergie à dépenser, il pourrait être sujet aux fugues. S’il n’arrive pas à dépenser le trop-plein d’énergie, il s’ennuiera rapidement et la fugue peut être la seule solution trouvée pour régler le problème. Si vous reconnaissez votre chien dans cette description, il serait intéressant de le défouler le matin avant de partir au travail. Une bonne balade en vélo pour qu’il coure le fatiguera durant quelques heures. Ainsi, une fois arrivé chez vous, il se couchera dans son panier pour récupérer.
    Si vous avez la possibilité de rentrer à midi, faites-le. Vous ou un membre de votre famille. L’objectif étant que votre chien ait une distraction lorsqu’il commence à s’ennuyer.
    Il ne faudra pas oublier la balade le soir. Cela peut vous sembler contraignant, mais c’est la seule manière de défouler votre chien pour qu’il reste calme une fois chez vous.
    Vous devez également penser à faire quelques travaux dans votre jardin pour qu’il soit « hermétique ». Si votre chien est de grande taille, la clôture devra suffisamment être haute pour qu’il ne puisse pas sauter par-dessus. Il faut aussi enlever les objets prêts de la clôture pouvant servir à prendre de la hauteur comme une poubelle par exemple. Si votre chien a l'habitude de creuser, pensez à renforcer votre grillage.
    En votre absent, le plus simple reste d’enfermer votre chien à l’intérieur avec plusieurs jouets pour qu’il puisse s’occuper. Ensuite, sortez faire des balades le plus possible avec votre chien. Cela renforcera les liens tissés avec lui et vous le fatiguerez par la même occasion.


  10. #10
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    123
    Votre chien saute-t-il sur les personnes ?

    Les chiens aiment sauter sur les personnes, quelle que soit la race. Cependant, il y a des propriétaires qui encouragent ce genre de comportement. Ils devraient garder à l'esprit que tout le monde n’aime pas obligatoirement les chiens et que le leur ne doit pas sauter sur la première personne croisée dans la rue. Certes, lorsque notre chien est encore au stade du chiot, c’est mignon, mais cela peut vraiment poser un problème une fois adulte.
    Le problème est simple : plus le chien vieillit, plus il sera lourd. Plus le chien est lourd, plus le saut peut être dangereux. Suivant la personne à la « réception », les conséquences peuvent être embarrassantes pour vous.
    • Vous pourriez faire peur à la personne et elle finirait par vous traiter de tous les noms.
    • S'il s'agit d'un enfant, c'est pire. Il pourrait être gravement blessé en raison du poids du chien. Vous pourriez être en sérieuse difficulté, peu importe si l’enfant a été blessé ou non.
    Qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un enfant, vous pourriez vous retrouver en procès. Tout cela parce que vous n’avez pas pris le temps d’éduquer correctement votre chiot.
    Le meilleur moment pour lui apprendre à ne pas sauter sur les personnes, c'est quand le chien est encore jeune. Durant cette période, c’est une vraie éponge. Il apprendra tout ce que vous lui enseignerez.
    Avec l’âge, les mauvaises habitudes d’un chien ne sont pas évidentes à changer. Si vous le laissiez sauter sur les personnes lorsqu’il était chiot, il ne comprendra pas pourquoi il ne peut plus le faire aujourd’hui.
    Voici comment vous devez vous y prendre :
    • Lorsqu’il commence à lever les pattes vers une personne, dites un « non » ferme et faites en sorte qu’il ne saute plus.
    • S’il maitrise l’ordre « assis », utilisez-le. Vous pourrez ainsi enlever votre manteau le soir en rentrant du travail en toute tranquillité. Les passants dans la rue pourront continuer leur chemin sans avoir un chien à leur trousse.
    • Si votre chien vous obéit, félicitez-le. Il comprendra rapidement que s’il ne saute plus, il sera récompensé.
    Assurez-vous que tous les membres de votre famille connaissent ses règles. Ils ne doivent pas encourager votre chien à sauter sur eux, même pour jouer. Le chien ne fera pas la différence avec une autre personne. Pour que l’éducation de votre chien fonctionne, elle doit être cohérente.


Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •