Results 1 to 10 of 10
UploadGIG.com
  1. #1
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150

    Comprendre Votre Chat

    Alimentation de base pour chats

    Les chats sont par définition des carnivores, ils mangent donc de la viande. Vous ne pouvez pas juste l’amener à paître dans un pâturage. Le système digestif des chats a été raccourci et transforme de façon optimale les protéines provenant du repas. Ils n’ont simplement pas l’appareil dentaire ou digestif pour transformer les produits végétaux. C’est cependant surprenant, en tenant compte de leur incapacité physique à transformer les plantes, que vous trouviez toujours des chats qui grignotent les plantes de temps en temps. Il existe de nombreuses théories sur la raison pour laquelle les chats grignoteraient les plantes. Ils pourraient être en train d’essayer d’équilibrer une digestion dérangée ou d’ajouter des vitamines et minéraux manquants. Parfois, ils en aiment simplement le goût. Peut-être est-ce une combinaison de ces facteurs. Rien n’a été scientifiquement établi sur le sujet.

    Par chance de nos jours, nous n’avons pas besoin de sortir et de chasser de la nourriture pour nourrir nos chats. Il y a une large gamme de nourritures très bonnes, équilibrées sur le plan nutritionnel, disponibles dans les magasins pour animaux de compagnie pour satisfaire tous les goûts des chats. Essayez de les nourrir avec de la nourriture de bonne qualité. Cela fera réellement une différence au niveau de la santé et de l’apparence de votre animal de compagnie. Choisissez-en une que votre chat aime et ne la changez pas. Les chats n’aiment pas trop de variété. Changer constamment leur alimentation fera juste d’eux des mangeurs difficiles.

    Les nécessités nutritionnelles de votre animal de compagnie varieront selon l’âge et la taille. Ce dont il a besoin en tant que chaton sera très différent de ce dont il a besoin en tant qu’adulte. Soyez sûr de suivre les instructions sur l'emballage pour éviter de le nourrir trop ou pas assez. Le chat adulte moyen aura besoin d’environ une coupe de nourriture par jour. Les chats apprécient de la constance dans l’emploi du temps de leur repas. Essayez de les nourrir au même moment chaque jour. Aussi, essayez de garder leur bol éloigné des zones fréquentées. Il est difficile de manger votre repas lorsque les gens vous marchent dessus!

    N’essayez pas de donner à manger à votre animal de la nourriture humaine. Quelques aliments tels que le chocolat et le foie cru sont vraiment toxiques pour le chat. D’autres entraînent des déséquilibres digestifs. Éliminez les os de tout repas préparé que vous pourriez vouloir donner à votre chat. Les os de volaille et de porc en particulier sont comme des échardes et peuvent blesser votre chat.

    Lorsque vous devez passer d’un type de nourriture à un autre, faites-le dans un processus progressif. Passer graduellement de l’un à l’autre pendant toute une semaine vous aidera à empêcher les déséquilibres digestifs. Vous pourriez devoir changer de nourriture parce que votre magasin pourrait arrêter de vendre la marque que vous désirez ou peut-être que votre chaton est devenu assez âgé pour passer à une nourriture d’adulte. Organisez lentement le changement et votre chat vous en remerciera.




    Leur donner de la nourriture en cadeau est quelque chose que vous devez décider de faire ou pas. Certains sont carrément contre. D’autres prodiguent des cadeaux à leurs animaux de compagnie à la moindre occasion. De nos jours, il existe plusieurs bons cadeaux pour les chats sur le marché. Lisez attentivement leurs directives. Vous ne voulez pas trop gâter votre chat et le transformer en un ballon de plage poilu sur pattes. La seule autre chose dont un autre chat a besoin est l’eau. Faites de votre mieux pour garder disponible une bonne quantité d’eau pour votre animal de compagnie. Avec un peu de réflexion et de planification, vous pouvez garder votre animal de compagnie heureux et en bonne santé pendant un bon moment.

    Similar Threads:

  2. #2
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Allons faire une promenade !

    Pourquoi les chiens devraient-ils avoir tout le plaisir ? De nombreux chats d’intérieur aimeraient sortir et profiter du soleil, mais il est souvent trop dangereux de les laisser errer comme ils le veulent. Les routes encombrées, les gros chiens et les personnes négligentes sont des risques auxquels la plupart d’entre nous ne veulent pas que leurs chats soient exposés. Alors pourquoi ne pas lui apprendre à marcher en laisse ?

    Mais les chats ne marchent pas en laisse ! C’est le sentiment que la plupart des gens ont lorsque l’idée est émise. Il est vrai que certains chats n’auront absolument rien à faire dans toute cette affaire. Ils pensent apparemment qu’il est entièrement indigne pour eux d’être vus au-dehors tenus en laisse comme de vulgaires toutous ! Que penseraient les voisins ! Par chance, il y a d’autres chats qui ont la volonté de rendre l’idée amusante et qui arrivent à vraiment aimer leurs promenades. Il n’y a vraiment aucun moyen de savoir comment le prendra votre chat à moins que d’essayer.

    Alors, comment s’y prendre ?

    La première chose dont vous aurez besoin est un harnais approprié et une laisse légère. Cela n’a pas besoin d’être extraordinaire, juste solide et bien fabriqué. Essayer d’enseigner à votre chat avec un collier uniquement n’est pas une bonne idée. La pression autour de leur cou semble figer certains chats. Vous devez lui apprendre à bouger vers l’avant et non à rester bloqué sur place. La seconde chose dont vous aurez besoin est… un petit cadeau, quelque chose qu’il aime beaucoup, une friandise peut être… mais qu’il n’a pas souvent. La troisième chose dont vous aurez besoin est de beaucoup, beaucoup de patience.

    Commencez l’entraînement à l’intérieur de votre maison. Ne l’emmenez pas dehors tout de suite, il faut qu’il apprenne dans son milieu familier à marcher librement et confortablement en votre compagnie avec sa laisse. Placez le harnais à votre chat et laissez-le s’y habituer. Si votre chat est particulièrement craintif, ou se montre peu docile pour enfiler ce genre d’attirail, qu’il prendra, sans nul doute, au premier abord comme un instrument de torture, vous pourriez laisser le harnais à un endroit où il peut le flairer, l’apprivoiser et s’habituer à le voir avant que vous ne le lui placiez. Laissez-lui le harnais pendant dix à quinze minutes par jour les premiers jours. Après cela, le temps peut être augmenté et vous le lui laisserez pendant quinze à vingt minutes. Donnez-lui une petite récompense pendant le temps où il porte le harnais, ainsi il l’associera avec de bonnes choses. Lorsqu’il se sentira totalement à l’aise avec le harnais, ajoutez une laisse de la même manière, lui permettant de la traîner derrière lui pendant une période de temps augmentant doucement sur quelques jours. N’oubliez pas les cadeaux. !






    À partir de ce moment, votre chat, à l’aise avec son nouvel attirail, prenez le bout de la laisse et tenez-le tout simplement, n’essayez pas de le conduire quelque part. Suivez-le s’il bouge. Faites cette expérience quelques minutes chaque jour jusqu’à ce qu’il se sente à l’aise. Ne le brusquez pas au risque de voir tous vos efforts réduits à néant ! Ensuite, vous passez à l’étape la plus difficile, lui apprendre à vous suivre. Placez votre chat à votre gauche, votre laisse devrait être dans votre main gauche, restez détendu, le bras relâché, dans la main droite prenez le cadeau habituel que vous lui donnez en récompense, puis tournez-vous vers votre chat et montrez-lui le cadeau. Puis, faites quelques pas, tout en continuant de lui montrer le cadeau. S’il vous suit vers votre nouvelle position, donnez-lui son cadeau et félicitez-le. S’il hésite à avancer, approchez le cadeau de lui. Félicitez-le s’il avance et donnez-lui le cadeau. S’il ne veut pas avancer quoique vous fassiez, ne le tirez pas. Prenez-le et emmenez-le dans un autre endroit pour enlever son harnais. Ne lui donnez pas de cadeau puisqu’il n’a pas fait ce que vous attendiez de lui. Voici le moment où vous devez être patient. Continuez de répéter la leçon chaque jour, en lui demandant d’aller chaque fois plus loin.

    Lorsque votre chat se promène librement en laisse avec vous dans la maison, mettez-le dans votre jardin et promenez-vous avec lui. S’il se fige et refuse de bouger, ne paniquez pas. Montrez-lui qu’il est en sécurité et ramenez-le à l’intérieur. Essayez encore le lendemain. S’il essaie de s’échapper de lui-même, vous pouvez facilement le contrôler avec votre laisse. Une fois qu’il est à l’aise dans votre jardin, vous pouvez commencer à l’emmener plus loin. Une chose, tout de même, pensez bien qu’un chat est indépendant et s’il a décidé de ne pas vous obéir et d’aller se promener, ne lui en voulez pas ! Les chats ne sont pas forcément faits pour porter une laisse ! Si vous voulez essayer malgré tout, les conseils donnés ci-dessus sont les meilleurs qui soient.


  3. #3
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Astuces pour comprendre votre chat

    Êtes-vous un nouveau propriétaire d’animal de compagnie ? Si vous venez juste d’acheter un nouveau chat, vous pourriez être excité ! Après tout, vous devriez l’être. Posséder un chat est une grande responsabilité, mais elle est accompagnée de très grandes récompenses. Il n’y a rien de mieux que de voir l’amour et la compassion dans les yeux de votre chat. En fait, ce n’est pas uniquement cela que vous verrez.

    Quand vous et votre animal de compagnie vous connaîtrez mieux, vous commencerez à noter des traits et des caractéristiques que votre chat affiche. Après tout, chaque animal a sa propre personnalité. En peu de temps vous comprendrez votre chat juste comme si c’était un autre être humain.

    Il est important de comprendre son chat, pour son bien-être et aussi pour vous, soyez curieux, même si vous pensez bien comprendre votre chat, regardez-le encore, comprenez ce qu’il essaye de vous faire comprendre. Bien entendu, il ne parle pas, mais il existe d’autres signaux que votre animal de compagnie pourrait vous envoyer. Pour être le meilleur propriétaire d’animal de compagnie possible et fournir à votre chat beaucoup d’attention, il est important que vous remarquiez ces signaux et agissiez en conséquence.

    Ainsi, quel signal devriez-vous chercher pour comprendre votre chat ? Pour les débutants, savez-vous quand votre chat pourrait être prêt à se battre ? Que votre chat soit prêt à vous attaquer, à attaquer une autre personne dans la maison ou un autre animal de compagnie ? Bien que les chats soient presque toujours sains et câlins, certains ont des problèmes avec la colère. Si votre chat a sa tête baissée et est dans une position accroupie, il pourrait être prêt à bondir. Il ne vous en veut pas forcément, mais sa colère le domine. Respectez ce signe, ne le tapez pas pour lui faire comprendre qu’il a tort, mais au contraire, prenez un objet non agressif, comme une peluche par exemple, et lancez-la-lui, il va dans 95 % des cas se jeter dessus, et ainsi sa colère pourrait se transformer en jeu.

    Les chats, comme les humains, et d’autres animaux de compagnie, peuvent développer une large gamme d’émotions, incluant la colère. Même si votre chat ne bondit pas et n’attaque pas, il pourrait être bouleversé. De nombreux chats bougent leur queue en un mouvement horizontal. Savez-vous que pour votre chat c’est le signe d’un problème ? Il est énervé ou bouleversé et, observez-le bien, car après avoir balancé sa queue, s’il est effrayé il va aller se cacher derrière un canapé, un meuble, s’il est en colère, soit il va bondir sur n’importe quoi qui se trouve à sa portée ou, si vous êtes en maison ou si vous avez une terrasse, il va instamment vous demander de sortir. Dans tous les cas, laissez-le trouver son endroit où il se sentira à l’aise et en sécurité.

    Bien que certains chats bondiront avec l’intention de jouer, de nombreux autres montreront d’autres signaux d'amusement. Un chat heureux et qui a envie de jouer est en général très actif. Votre chat, lorsqu’il est content et excité, pourrait être tout le temps en mouvement. Il pourrait être extrêmement câlin avec vous, espérant que vous lui accorderez plus de temps, de soins et de jeu. Un autre signe montrant qu'un chat est heureux et excité est lorsque la tête, la queue et les oreilles sont dressées droit en l’air.

    Comme nous l’avons vu précédemment, la récompense d’être un propriétaire de chat est de voir l’amour et la compassion dans les yeux de votre chat. Ce que vous pourriez ne pas réaliser est que ceci est vraiment quelque chose que vous pourriez être capable de remarquer. Il a été dit que les chats qui louchent lorsqu’ils vous regardent sont en train de montrer qu’ils vous aiment et font attention à vous. Il est aussi dit que mordre et lécher sont des moyens additionnels par lesquels les chats vous montrent de l’amour et de l’affection et non de l’agressivité.

    Les exemples mentionnés ci-dessus sont juste quelques-uns de tous ceux que vous devriez connaître pour comprendre votre chat. Pour rappel, le processus de compréhension n’est pas un processus qui devrait être précipité. Tout ce que vous devez faire est de donner à votre chat la bonne quantité d’amour et d’attention, d'observer ses réactions et de prendre note de toutes les habitudes que votre nouvel ami pourrait développer. En peu de temps, vous et votre nouvel animal de compagnie vous comprendrez bientôt mutuellement.


  4. #4
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Comment les Chatons apprennent à chasser


    Les chats ont chassé les rats et les souris depuis aussi longtemps que les chats et les hommes vivent ensemble. Aussi étrange que cela puisse paraître à certaines personnes, les chats ne sont pas nés en sachant chasser. C’est une aptitude qu’ils ont apprise en observant leurs mères. Si la mère est un bon chasseur, alors ses chatons apprendront à être de bons chasseurs. De manière intéressante, les chatons semblent apprendre le meilleur de leurs mères. Ils ne semblent pas apprendre aussi bien et aussi rapidement en regardant les autres chats adultes.

    À un âge d’environ cinq ou six semaines, une mère chat commencera à apprendre à ses chatons comment chasser. En premier lieu, elle apporte des souris mortes aux chatons, puis devant eux, elle mangera une partie des souris. De cette manière, elle leur montre que les souris sont leurs proies et qu’elles sont bonnes à manger. Au fil du temps, les chatons commencent à jouer avec les souris mortes que leur mère leur a apportées, puis très tôt, les chatons lancent les souris mortes autour d’eux et leur bondissent dessus. C’est une bonne idée de rester loin d’eux lorsqu’ils sont à cette étape. Vous pourriez être giflé par une souris volante si vous ne faites pas attention !

    Après quelque temps, la mère commence à apporter des souris à demi mortes et les laisse aux chatons pour leurs exercices. Très vite, les chatons bondissent et jettent ces souris autour d’eux avec autant de confiance qu’ils le faisaient avec celles qui étaient mortes et que leur mère leur avait apportées. Ensuite, leur mère commence à apporter des souris vivantes, en bonne santé et les libère pour que les chatons fassent de l'exercice. La première fois que la mère chat libère une souris vivante, et qu’elle essaie de s’enfuir, il y a immédiatement un chahut parmi les chatons. Sauvagement excités, les chatons s’agitent, essayant de bondir sur la souris qui zigzague entre eux. Si la souris échappe aux chatons, la mère la ramène habituellement dans le jeu. À ce moment, les chatons sont tellement excités qu’ils bondissent sur tout ce qui bouge. La souris, un brin d’herbe, une feuille volante, ou même un de leurs congénères, on dirait que tout devient une souris pour eux ! Ainsi, sans surprise, la souris s’échappe souvent durant ces premières leçons.

    Au fil des leçons, les chatons deviennent plus perspicaces dans leurs objectifs et développent leur aptitude à attraper la souris agile et rapide. Ces leçons ne se déroulent pas toujours gentiment. Un chaton a eu la surprise de sa vie lorsqu’une grosse souris qu’il chassait s’est brusquement assise en face de lui et commença à gronder de toute la force de ses poumons. La souris était apparemment si énervée par toute cette affaire qu’elle a vraiment sauté sur le chaton. Le chaton effrayé tomba vers l’arrière et la souris s’enfuit pour se mettre en sécurité. Vivez et apprenez l’expérience de la vie… même pour un chaton !

    Un jour, la mère chat décidera que les chatons sont prêts pour leur première vraie chasse. Elle les emmènera vers un bon endroit où elle sait qu’il y a beaucoup de souris pour que les chatons s’entraînent. Elle ne dévoile pas sa technique de chasse aux chatons. Au contraire, elle les laisse développer leur propre style lors de ces incursions de chasse. Chaque chaton découvre les techniques qui fonctionnent le mieux pour lui. À la fin de leurs leçons, les chatons sont devenus eux-mêmes de bons chasseurs de souris.


  5. #5
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    La mythologie des chats
    Les chats en tant que compagnons

    Les chats, en tant que compagnons, ont une longue et sombre histoire dans la mythologie occidentale. Il a été souvent fait mention de ses chats dans la littérature. L'un des plus célèbres était Grimalkin, le chat des sorcières dans Macbeth de Shakespeare. Les chats, en tant que compagnons des sorcières, sont toujours une partie du symbole populaire associé à la fête moderne qu’est Halloween.

    Qu’est-ce qu’un compagnon dans la mythologie occidentale ? Un compagnon est un animal de compagnie donné par le diable à une sorcière dans le but de l’aider dans ses activités maléfiques. Ces compagnons avaient juste un nom comme n’importe quel autre animal de compagnie. Au Moyen Âge, si vous étiez vu en train de parler à votre animal de compagnie (comme beaucoup le font) vous étiez considéré comme complotant avec le diable. Le Moyen Âge était une période très violente et sombre en Europe. Son nom alternatif d’« Âge sombre » n’est donc que peu surprenant. L’éducation était limitée au clergé et aux nobles. Le reste de la population était par conséquent assez ignorante et versée dans la superstition.

    Un compagnon pouvait être n’importe quel type d’animal tel qu’un crapaud, un chien ou un chat. Les chats noirs sont devenus les compagnons traditionnellement cités et par conséquent les chats étaient devenus particulièrement vilipendés. En 1233, le Pape Gregory IX écrivit dans ses mémoires papales « Vox in Rama » et dénonça les chats noirs comme des êtres sataniques. La proclamation papale entraîna la persécution des chats à travers toute l’Europe. Des milliers et des milliers de chats furent brulés vivants, ce massacre ayant comme seul but d’éloigner Satan. Les contes écrits sur des chats se muant en d’autres créatures étaient courants parmi la population et cela justifiait ces actes affreux dans leur esprit. Quand le pouvoir des chevaliers-templiers fut brisé, il fut dit que certains templiers confessèrent avoir adoré des chats. Comme ces soi-disant confessions furent arrachées sous la torture extrême, elles n’avaient certainement qu’une moindre part de vérité.

    Pourquoi les chats noirs furent-ils distingués en particulier ? Il y a quelques légendes qui pourraient expliquer cette révulsion particulière. Dans la première légende, les chats nés à la fin de la saison des mûres étaient appelés chats des mûres. Selon cette légende, la fin de la saison des mûres coïncide avec l’expulsion de Satan hors des cieux. Quand il tomba, il atterrit sur un buisson de mûres qu’il souilla avec son urine et sa salive. Ainsi, les chats des mûres, spécialement les noirs, sont associés au diable dans ce conte. La seconde légende vient d’Italie. Les sorcières italiennes, appelées streghe, racontent une légende sur Diane, déesse de la Lune, et aussi appelée « Reine des Sorcières ». Son frère aussi connu dans les temps anciens sous le nom d’Apollon est renommé Lucifer (Porteur de Lumière) dans ce conte. Selon la légende, Diane voulait un fils de Lucifer, alors elle essaya de le piéger en prenant la forme d’une chatte noire.


    Comme vous pouvez le voir, ces histoires étaient assez effrayantes et le pire est que la population en cette période sombre les acceptait comme parole d’évangile. L’ironie de cette hystérie superstitieuse contre les chats est qu’en détruisant les chats, les Européens se sont presque détruits eux-mêmes. Les chats ont, pendant des siècles, été déconsidérés, chassés, voire tués. Leur travail ne pouvant se faire, la population des rats, souris et autres vermines, grimpa en flèche. Ils mangèrent une grande quantité de graines qui devaient être consommées par les humains entraînant ainsi la famine. Et même pire que la famine, l’énorme quantité de rats devint un vecteur de maladies. La pire de ces maladies était la peste bubonique connue aussi sous le nom de Mort Noire. Les pestes du Moyen Âge sont un exemple vibrant des répercussions qui peuvent survenir à cause d'un zèle mal placé.


  6. #6
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    La Mythologie des Chats
    Les Chats en tant que Divinité

    Les chats, en tant que divinité, sont communément associés à l'Égypte ancienne. Les anciens Égyptiens avaient plusieurs Dieux et déesses félins. Il était dit que les lions gardaient le grand Dieu Ra durant son voyage nocturne dans les enfers. Les Égyptiens étaient fascinés par les lions. Ils créèrent leur Sphinx avec un corps de lion et la tête du Pharaon. Trois déesses lionnes existaient dans l'Égypte ancienne. Sekhmet était une déesse redoutable et puissante. Elle était une déesse de la guerre envoyée sur la Terre par son père Ra pour détruire ses ennemis. Elle était souvent représentée comme une femme avec la tête d’un lion. Une autre déesse à tête de lion était Tefnut dont le nom signifie la moisissure. Elle représentait une force primitive de la nature. La troisième déesse lionne était Mafdet qui était la déesse de la protection.

    Parmi ses redoutables sœurs, la gentille Bast pouvait un peu sembler ne pas être à sa place. Souvent montrée comme un chat gracieux portant des bracelets, un large collier et des boucles d’oreille, Bast était la protectrice des chats domestiques et de ceux qui prenaient soin d’eux. Son principal cadeau pour le monde était la joie et le plaisir. Elle était une divinité de la maisonnée très aimée. Son principal temple était à Bubastis et l’on disait qu'il était l’un des plus beaux et des plus populaires de toute l'Égypte. Elle avait également un siège secondaire à Memphis. Il y a certaines preuves qui permettent de croire que les anciens Égyptiens croyaient que Bast et Sekhmet étaient réellement deux visages de la même force divine. Sekhmet représentait l’aspect violent de la divinité et Bast, ses meilleures qualités.

    Les enfants égyptiens étaient souvent consacrés à Bast et placés sous sa protection. Bast était considérée comme une mère divine et était parfois représentée avec des chatons. Lorsqu’une femme en Égypte ancienne voulait avoir un enfant, elle devait souvent porter un bracelet ou un collier représentant la déesse Bast avec des chatons. Le nombre de chatons montrés avec la déesse représentait le nombre d’enfants désirés par la femme. Les anciens Égyptiens semblaient considérer les chats comme le summum de la beauté. Les styles de maquillage qu’ils utilisaient, spécialement autour des yeux, tendaient à leur donner un regard félin.

    Les chats étaient tellement considérés par les anciens Égyptiens que la punition pour en avoir tué un était la mort. Lorsqu’un chat de la famille mourait d’accident ou de vieillesse, sa famille humaine était en deuil. Ils devaient se raser les sourcils pour montrer leur chagrin. Les chats étaient souvent momifiés. Une chatte royale a été enterrée dans un cercueil de marbre. Les hiéroglyphes sur son cercueil lui donnaient le nom de « Dame Chatte ».

    Il est dit que Bast était la femme du Dieu Ptah. Ptah était le Dieu créateur de l’univers. Il est aussi dit que Ptah et Bast avaient eu un enfant, le Dieu lion redoutable Maahes. Maahes était un Dieu nubien de par son origine. Au cours du Nouveau Royaume, son culte se déplaça vers le Nord où il a été incorporé dans le panthéon égyptien en tant que fils de Bast et Ptah. En devenant une mère divine, Bast fut associée à la protectrice de la basse Égypte, Wadjet. Elles furent liées sous la dénomination de Wadjet-Bast. Une association similaire a été faite en haute Égypte par la combinaison de Sekhmet et de la protectrice de la haute Égypte, Nekhbet.

    Le changement constant de la nature de la religion égyptienne peut rendre confuse sa compréhension. Les anciens Égyptiens adaptaient librement et adoptaient ces autres Dieux dans leur propre cosmologie. Cette attitude est difficile à comprendre pour les lecteurs modernes. La plupart d’entre nous avons été élevés dans des religions dont la nature est hautement exclusive. Avec une religion exclusive, les influences extérieures sont rejetées ou même activement repoussées. Les Égyptiens, comme cela est démontré par l’histoire de Bast et Maahes, ont une manière très différente de considérer la religion. Une chose est sûre, dans l’ancienne Égypte, les chats étaient considérés, ils faisaient partie intégrante du peuple égyptien et ont vécu une époque certainement très heureuse.


  7. #7
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Le Comportement du Chat

    Les chats sont connus pour être des animaux solitaires. Ils ne chassent pas en groupe ou ne partagent pas les butins d’une chasse. Les chats qui ont des territoires adjacents se mettront ensemble pour une plaisante séance de toilette nocturne, mais en gros, ce ne sont pas les créatures les plus sociables avec les autres de leur espèce. Cette croyance générale ne semble pas toujours se justifier.

    Pour exemple, mes chats de grange sont une unique famille descendante d’une femelle solitaire qui s’était introduite dans notre maison et a décidé de rester. Elle, ses enfants et petits-enfants contrôlent la population locale de rongeurs. Leur comportement ne cadre pas toujours avec celui de chasseur solitaire de la croyance populaire.

    La femelle d’origine, Patch, aime d’habitude emmener ses chatons dans des voyages quotidiens autour de la maison. Il est intéressant d’observer le comportement des chats et surtout de leur mère avec leur progéniture. Une nuit, je l’ai regardé s’arrêter et s’asseoir près du bord d’un chemin étroit et très peu fréquenté passant près de notre ferme. Deux de ses chatons se sont arrêtés près d’elle. Comme elle tournait sa tête d’un côté puis de l’autre, scrutant attentivement le passage, les chatons imitaient ses actions. Le seul qui ne l’a pas fait était le petit tigré orange qui était distrait par un papillon, mais Patch, récupéra ce petit chaton inattentif et ramena toute la famille à la maison. Les promenades sont toujours pour les chatons une leçon de vie.

    J’ai récemment observé Patch, sa fille et trois de leurs chatons faisant une promenade autour des limites de notre ferme. Patch et sa fille montrait le chemin. Les deux plus jeunes chatons étaient au milieu. Le chaton le plus âgé, qui n’avait pas encore un an, fermait la marche. Lorsque l’un des chatons les plus jeunes s’arrêtait trop longtemps, il essayait de le faire avancer. S’il n’y arrivait pas, alors l’une des chattes revenait sur ses pas et faisait avancer le petit gars. Je me demandais ce que signifiait cette petite sortie. Est-il possible que Patch montrait aux plus jeunes membres de la famille les limites de leur territoire ?

    L’un des comportements les plus intéressants que j’ai pu observer a rapport avec les membres de la famille qui étaient blessés. L’un des enfants de Patch est un matou adulte blanc et noir bien bâti. Un beau chat amical, mais qui, par malheur, a le don de s’attirer des ennuis. Un jour, il est venu s’affaisser lourdement dans le jardin, gémissant de toute la force de ses poumons. Sa mère et ses sœurs se sont approchées de lui aussi vite qu'elles le pouvaient. Alors qu’il continuait de pleurer, Patch s’est mise à laver son visage et ses oreilles pendant que ses sœurs se couchaient sur lui. Ils sont restés ainsi un certain temps pendant que j’appelais le vétérinaire et cette attitude protectrice, ces premiers soins affectueux, j’en suis persuadé, l’ont certainement aidé à ce sentir mieux et se remettre en forme plus rapidement, d’ailleurs le vétérinaire n’a pas eu grande chose à faire pour le remettre rapidement sur pieds.



    Un autre des enfants de Patch, un matou brun et blanc d’un peu moins d’un an, se retrouva dans un combat avec le plus âgé de ses frères. Au cours du combat, il se blessa à la patte et cela commença à gonfler. Je le retrouvai boitant sur trois pattes le matin suivant. Je l’amenai sous notre porche où je pouvais l’avoir à l’œil et où il pouvait guérir sans aggraver sa blessure. Pendant qu’il récupérait, des membres divers de sa famille se sont perchés sur les rebords des fenêtres du porche pour lui tenir compagnie.

    Ce sont juste quelques exemples de ce que j’ai vu avec mes chats. Peut-être qu’ils sortent de l’ordinaire. Je n’ai certainement jamais vu des chats agir ainsi auparavant. Ou alors, peut-être les chats ne sont pas des animaux aussi socialement isolés que tout le monde veut bien le croire.


  8. #8
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    L'Importance de comprendre Votre Chat

    Êtes-vous un nouveau propriétaire de chat ? Si oui, il viendra un moment où votre chat devient « juste comme l’un des enfants ». Cependant, jusqu’à ce que ce moment arrive, il n’en tient qu’à vous de comprendre votre chat et les petits signaux qu’il ou elle pourrait partager avec vous.

    Aussi important qu’il est de savoir que c’est votre responsabilité de comprendre votre chat et de déchiffrer les signaux qu’il ou elle vous envoie, vous pourriez vous demander pourquoi. De nombreux propriétaires d’animaux domestiques répondent souvent avec quelque chose comme « et puis zut ? ». Si vous êtes un nouveau propriétaire d’animal de compagnie, vous pourriez ne pas comprendre combien votre chat se fie à vous… dépends de vous !

    Il est très important de comprendre votre chat, après sa mère vous êtes son modèle, il vous faut le comprendre, ceci est vital pour son bien-être et sa santé. Nous, humains, nous sommes capables de parler et de chercher des soins médicaux lorsque nous développons une grippe ou souffrons d’une blessure. Les animaux de compagnie, eux, ne peuvent pas le faire. Juste parce que votre chat ne peut pas franchement vous dire qu’il ou elle a besoin d’aller chez le vétérinaire, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas l’y emmener.

    Si vous suspectez que votre chat souffre d’un problème médical, que ce soit une blessure ou une maladie, vous voudrez avoir une aide professionnelle. Planifiez une visite chez votre vétérinaire. Plus tôt vous le ferez, plus vite vous comprendrez ce qui dérange votre chat. Si vous le devez, faites du rendez-vous de votre chat un rendez-vous d’urgence, particulièrement s'il semble souffrir.

    En parlant de souffrance, plusieurs nouveaux propriétaires de chats se demandent comment ils peuvent savoir lorsque leur animal de compagnie se sent malade ou souffre d'une blessure qu’un œil humain ne peut pas remarquer. Que vous ayez votre chat depuis une semaine ou cinq ans, vous devriez déjà commencer à noter les habitudes qu’il ou elle a. Ces habitudes pourraient inclure le fait de vous saluer lorsque vous entrez dans une pièce ou le fait de dormir au même endroit. Si ces habitudes changent, cela pourrait être dû à une blessure difficile à voir ou à un ennui de santé.

    En plus de savoir quand votre chat est malade, comprendre que votre chat a faim est également important. Certains propriétaires d’animaux domestiques laissent en permanence de la nourriture pour leur animal de compagnie. Cette attitude peut avoir des conséquences négatives sur la santé de votre chat. Habitué à manger à n’importe quel moment, il pourrait trop manger et développer un problème d’obésité. De plus, si vous nourrissez votre chat avec de la nourriture en conserve qui a l’air garde un taux d’humidité important, les insectes et autres parasites peuvent être attirés par cette nourriture et la rendre impropre à la consommation pour votre animal de compagnie.


    Pour ces raisons, au lieu de tout laisser à portée de babines, cherchez les signes montrant que votre chat pourrait avoir faim. De nombreux chats s’approchent de leur plat de nourriture vide et se mettent à pleurer. D'autres pourraient chercher à manger de la nourriture des hommes ou la nourriture des autres animaux de compagnie de la maison. Bien sûr, vous ne devez pas non plus laisser cela aller trop loin. Créer un emploi du temps pour les repas de votre chat a de nombreux avantages, pour lui et pour vous.

    En dépit du fait que déchiffrer chaque mouvement de votre chat pourrait sembler une tâche insurmontable, cela n’est pas vraiment le cas. Bien que votre chat ait ses propres attitudes distinctives, vous pourriez être surpris de la manière dont les chats réagissent parfois de la même manière que les humains. Lorsqu’il est bouleversé ou frustré, votre chat pourrait se retirer vers son lieu de prédilection. Lorsqu’il a faim, votre chat pourrait demander de la nourriture. Lorsque votre chat est excité, vous devriez être capable de le voir immédiatement, puisqu'il deviendra plus actif que d’habitude.

    Les raisons mentionnées plus haut sont justes quelques-unes de toutes les raisons pour lesquelles il est important pour vous d’apprendre à comprendre votre chat. Si vous cherchez des astuces, parlez-en à votre vétérinaire. Il y a aussi de nombreux livres et des sites web conçus pour aider les nouveaux propriétaires d’animaux de compagnie à développer une relation proche et saine avec leurs chats. Avoir une relation attentive et proche est la première étape dans la compréhension de leurs désirs et besoins.


  9. #9
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Une Petite Histoire Sur les Chats

    Cela paraît inconcevable… Et pourtant, l’histoire nous montre que les chats n’ont pas toujours fait partie intégrante de nos vies. En effet, saviez-vous que les chats se sont réellement introduits dans nos vies il y a moins de 10.000 ans ? À peine un frémissement de moustache dans la grande épopée de la vie. Pourquoi a-t-il fallu si longtemps avant que les chats nous rejoignent et fassent partie intégrante de notre histoire ? La réponse peut paraître simple, mais en fait… cet animal indépendant et fier n’avait pas besoin de nous pour survivre, les chats survivaient très bien seuls au sein de leur communauté. Puis un jour, l’homme inventa l’agriculture. Il en résulta de larges étendues de stockage de graines qui attira le groupe de parasites habituels et bien connus, les souris et les rats, ces petits rongeurs voraces. La nature étant bien faite, les rongeurs attirèrent les chats qui en firent leurs mets favoris, ainsi les chats ont commencé à approcher les habitations près des villages humains et les humains commencèrent à s’y intéresser, à les prendre en affection et ainsi le chat et l’homme firent connaissance.

    Qui étaient ces premiers chats? Le premier indice se trouve là où l’agriculture a été pratiquée en premier. L’agriculture a premièrement pris racine (sans jeu de mots) au Moyen Orient sur une grande étendue depuis la Turquie moderne jusqu’à l'Égypte. Sur cette étendue naquit le chat sauvage Africain, Felis libyca. Les chats sauvages africains sont légèrement plus gros que nos chats d’intérieur actuels et ont une couleur jaune avec de légères rayures, ils sont d’une nature docile, presque décontractée. Les chats ont toujours tendance de nos jours à vouloir vivre et chasser près des habitations humaines. Les indigènes aiment toujours attraper et élever les jeunes chats sauvages comme animaux domestiques. Lorsqu’ils sont âgés, les chats élevés par les humains tendent à se comporter énormément comme nos chats d’intérieur habituels. De très bons arguments peuvent être avancés pour désigner Felis libyca comme la population fondatrice principale des chats domestiques. Au moins deux autres races de chats sauvages sont supposées avoir contribué à la constitution génétique des chats domestiques. L’un d’eux est Felis silvestris, le chat sauvage européen qui apparaît avoir contribué à la définition physique du chat domestique en apportant les taches sombres et l’esprit colérique au chat sauvage africain. Également depuis l’Asie, vient le chat de Pallas ou des steppes (Felis manul) qui apparaît avoir contribué quant à lui avec son pelage à longs poils.

    La première période de domestication des chats est vague avec uniquement des bouts de preuves. Cependant, les statues trouvées en Anatolie (Turquie moderne) en l’an 6000 avant J.C montrent des femmes jouant avec des chats domestiques. Les chats étaient clairement devenus dès ce moment des animaux de compagnie courants et aimés. Les premiers documents écrits sur les chats sont apparus en Égypte à peu près 4000 ans avant J.C où ils étaient fréquemment gardés pour chasser les souris et les rats des graines emmagasinées. C’était une période où il était bon d’être un chat dans l'Égypte ancienne. On pensait que les chats domestiques étaient l’incarnation de la déesse Bast (or Bastet). Il y avait une nécropole à son temple principal à Bubastis qui contenait des chats momifiés.


    Les Romains amenèrent le chat domestique vers le Nord, en Europe centrale et vers l'Ouest en Grande-Bretagne durant l’expansion de leur empire. Les chats étaient rapidement adoptés et admirés comme de grands chasseurs. Et ils ont continué à se déplacer vers le nord et l’est de l’Europe. Les Vikings utilisaient les chats à la fois comme chasseurs de rongeurs et animaux de compagnie. La déesse viking de l’amour et de la guerre, Freyja, était associée aux chats. De gros chats ailés tiraient son chariot. Il était également de coutume de donner aux nouveaux mariés un chaton en son nom.

    Le Moyen Âge est devenu une très mauvaise période pour être un chat. Il était dit que les chats avaient des relations avec des sorcières, en partenariat avec le démon. À cause de cette superstition, les chats étaient habituellement tués durant les festivals. Parfois, ils étaient même brûlés vivants ou jetés depuis de hauts bâtiments. Les Européens ont payé cher pour leur cruauté envers les chats. Le massacre d’autant de chats a permis aux rongeurs d’augmenter sans contrôle, apportant la Mort Noire qui tua une bonne partie de la population européenne. Les chats ont été « rappelés », considérés et grâce à leurs prouesses en tant que chasseurs ils ont à nouveau trouvé grâce aux yeux des Européens.

    En Asie, les chats étaient également considérés comme des chasseurs hors pair et des animaux de compagnie très appréciés. En Chine, les chats étaient souvent représentés sur des dessins ou des peintures. Au Japon, les chats dans la forme de Maneki Neko, habituellement dessinés assis avec une patte levée et courbée, sont considérés comme synonyme de bonne fortune. Ils sont souvent mis en valeur dans les entreprises pour rapporter de l’argent.

    L’histoire des chats est fascinante, elle vous enseigne beaucoup lorsqu’elle est étudiée en profondeur. Cela stimule une appréciation pour les personnalités et talents de nos animaux de compagnie, et vous verrez, le parallèle entre caractère félin et caractère humain se fait très facilement.


  10. #10
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    150
    Vermifugez Vos Chats

    Ah oui, tout le monde adore s'occuper des animaux domestiques. Un jour, vous nettoyez la litière de votre chat et vous découvrez de petits morceaux blancs de ce qui semble être des spaghettis cuits logés dans les selles, jusqu’à ce que l’un d’eux commence à bouger. Vous savez alors que le temps est venu de vermifuger votre chat. Si votre vétérinaire ne trouve rien de plus que ces gentils petits parasites lors de la consultation, il pourra recommander un traitement régulier à partir des vermifuges trouvés dans tout magasin pour animaux de compagnie. Votre vétérinaire pourrait même avoir sous la main un bon vermifuge à large spectre. Heureusement, il y a une très grande gamme de médicaments vermifuges disponibles sur le marché. La plupart sont sous forme liquide ou de pilule.

    Si vous avez un sue chat, votre tâche est relativement simple. Choisissez un vermifuge que votre chat trouvera acceptable sinon d’un goût savoureux. La plupart des vermifuges liquides visent à être savoureux pour les chats. Par malchance, de nombreux chats ne seront strictement pas d'accord avec cette affirmation. Dans un cas pareil, si vous avez accès à un vermifuge sous forme de pilule que votre chat a la volonté d’avaler, vous aurez de la chance. Si votre chat n’avale pas les pilules et qu’il détourne son nez à chaque fois que vous lui présentez un vermifuge liquide, alors là vous avez un problème. Si vous avez plusieurs chats, cela pourrait même devenir plus qu’un problème. Si vos chats prennent avec joie tout ce que vous leur offrez, alors la seule chose dont vous devez vous inquiéter est d’empêcher les plus gourmands d’en avoir plus qu’ils ne le devraient. Mais si chacun d’eux a une idée différente de ce qui est acceptable (ou ne l’est pas) pour la prise de ce vermifuge, alors là, vous rencontrerez un casse-tête majeur.

    Plutôt que de céder aux caprices de chaque chat et d’avoir une belle pharmacie vétérinaire pleine de vermifuges dans votre maison ou de conduire fréquemment votre félin difficile chez le vétérinaire chaque fois qu’il a besoin d’un vermifuge, vous pourriez essayer une méthode différente. Vous aurez besoin d’un vermifuge liquide et d’une seringue. Les seringues sont disponibles prêtes à l’emploi dans la section médicaments pour bétail des magasins qui fournissent les fermes. Vous aurez juste besoin de la section avec le baril et le piston. Vous n’avez pas besoin d’utiliser une aiguille. Les seringues des magasins de ravitaillement des fermes offrent habituellement les deux sections séparément. Sélectionnez-en une de petite taille. Votre chat n’aura pas besoin d’ingurgiter une grande quantité de médicaments en une seule prise.

    Mesurez la bonne quantité de vermifuge pour votre chat à l’aide du verre doseur, qui est généralement fourni avec le vermifuge liquide. Prenez une de vos seringues et placez l’extrémité ouverte (où serait normalement attachée l’aiguille) dans le verre doseur et aspirez le médicament dans le baril en tirant sur le piston. Essayez de tout aspirer en une seule fois. Vous pouvez faire cette tâche par étapes, mais essayer de contrôler un chat qui se tortille tout en remplissant à nouveau une seringue est tellement difficile que cela n’en vaut pas la peine. Ensuite, maîtrisez gentiment votre chat et mettez-vous en bonne position pour pouvoir tenir le chat et utiliser facilement la seringue. Cela pourrait nécessiter de l’expérience pour trouver une position confortable pour tous les deux. Si vous gardez une main sous la tête du chat et tenez délicatement son menton, cela rendra cette partie du travail plus douce. Glissez un peu le bout de la seringue dans la gueule de votre chat et enfoncez doucement le piston. Ceci videra doucement le médicament dans la gueule de votre chat par quantités qu’il peut avaler sans être choqué. Refaites la même chose pour chaque chat.

    Naturellement, votre chat n’aimera pas particulièrement cette méthode. Il pourrait protester de manière plutôt énergique. Avec la répétition cependant, vous deviendrez plus doux dans cette tâche. Vous n’avez pas besoin de vous presser. Prenez votre temps pour découvrir ce qui marchera le mieux pour vous et vos chats. Vos chats deviendront plus habitués à cela contre leur propre gré. Cette méthode assurera que chaque chat, même le plus difficile, recevra la quantité exacte de médicaments dont il a besoin. Et cela, bien sûr, est la raison principale de tout l’exercice.


Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •