Results 1 to 10 of 10

Thread: l'acné

  1. #1
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139

    l'acné

    Remèdes de grandes mères contre l'acné
    Voici trois formules pour traiter les problèmes de peau où la carotte fait office de remède miracle.
    Il faut bien admettre que les problèmes de peau ne passent jamais inaperçus et l'acné encore moins. Cette affection qui touche les jeunes adolescents au moment même où l'identité joue un rôle important ne doit jamais être laissée de côté.
    Il va de soi qu'une consultation médicale est indispensable et qu'un traitement adapté reste la solution la plus adaptée et la plus sûre en matière de soin. Néanmoins, nous avons tout à gagner avec les remèdes de grands-mères qui ont largement fait leurs preuves pendantes des décennies.
    Généralement, les maladies de la peau se manifestent quand il y a des impuretés que le corps essaye d'évacuer. Dans le cas de l'acné, le problème est tout autre, il s'agit bien entendu d'obstructions des follicules. Néanmoins, les lésions qui se produisent ensuite, les inflammations et les surproductions de sébum avec les bactéries ont besoin d'êtres expulsés pour que respire la peau.
    On pourrait penser que d'utiliser une crème locale serait suffisant pour venir à bout des symptômes, mais ce n'est évidemment pas le cas. En fait, il faut apporter au corps les nutriments dont il a besoin pour favoriser la guérison.
    L'aliment le plus approprié pour ce genre de problèmes est la carotte. Elle contient des nutriments essentiels comme les bêta-carotènes que l'organisme transforme en vitamine A. Cette vitamine est indispensable pour nourrir la peau et la soigner.
    Il convient donc de prendre des jus frais de différents légumes pour améliorer les problèmes de peau tels que l'eczéma, l'acné et bien d'autres.
    Nous vous proposons par exemple le jus de carotte avec de la laitue et des épinards frais. Cette préparation a pour objectif de renforcer la vitamine A plus particulièrement présente dans la laitue frisée. En outre, les épinards contiennent du fer et du magnésium.
    Ce jus frais joue en faveur du système immunitaire et aide à la reconstitution de la peau.
    On peut aussi ajouter au jus de carotte de la betterave et du concombre, mais c'est peut-être un peu moins digeste, car certaines personnes supportent mal le concombre.
    Enfin, la préparation la plus facile à faire et en même temps très efficace, reste la combinaison de la carotte et du céleri. La vitamine K que l'on retrouve dans le céleri est très bonne pour la fabrication de protéines, la coagulation du sang et pour la formation osseuse. Mais le plus important, c'est que le céleri contient aussi de la vitamine C et qu'il est de ce fait un antioxydant puissant.

    Similar Threads:

  2. #2
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    Quelles sont les personnes concernées par l’acné ?
    On aimerait pouvoir dire que l’acné ne concerne que les adolescents, et on aimerait davantage penser que ces problèmes se résolvent d’eux-mêmes après 25 ans. C’est parfois le cas, mais ce n’est malheureusement pas une règle absolue.
    Nous devons considérer l’acné sous différents angles. Tout d’abord, l’acné néonatale, qui concerne les nourrissons à la naissance. Cette acné est souvent induite, elle est la conséquence de prise de médicaments de la mère, exposition aux ultraviolets ou application de crèmes cosmétiques comédogène.
    Ensuite survient l’acné des adolescents. Elle touche la plupart d’entre eux à 95 % pour les garçons contre 85 % des filles. C’est pour les adolescents un problème de taille. Il leur faut, en effet, affronter ces inconvénients au moment même où ils développent leur identité. Les adolescents portent généralement un intérêt spécial pour leur habillement et plus particulièrement pour leur apparence physique. C’est l’âge des grandes transformations et c’est donc pour eux une étape difficile, surtout si elle est perturbée par cette affection. Il convient donc de les traiter au plus vite et de consulter un médecin compétent pour qu’il soigne le jeune dans les plus brefs délais.
    L’acné est un véritable problème chez les filles, car l’hormone responsable de sa production est une hormone mâle. Cela suppose donc que les filles qui font de l’acné surproduisent cette hormone avec des conséquences inévitables. En effet, les filles concernées ont souvent des règles irrégulières ou leur apparition tardive, voire des problèmes d’ovulations. Le plus difficile survient quand leur corps produit une pilosité excessive que l’on appelle de l’hirsutisme ou la chute des cheveux que l’on nomme alopécie.
    Dans tous les cas, il sera demandé à la fille de procéder à un bilan hormonal de même qu’une échographie des ovaires qui permettront de mettre en évidence les problèmes que nous venons d’évoquer.
    L’adolescence n’a pas fini de perturber le développement psychoaffectif déjà fragile de cette population à risque. C’est pourquoi il est important de prendre en considération les problèmes de peau chez un adolescent et de consulter un médecin spécialisé pour en venir à bout assez tôt. Dans tous les cas de figure, il convient pour les parents de tout mettre en œuvre pour dialoguer avec l’enfant et tenter de comprendre comment il vit ce traumatisme. Car l’acné peut être vécue comme un traumatisme, surtout quand elle provoque des problèmes de cicatrisation difficile accompagnés de boutons purulents.


  3. #3
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    Ne laissez pas l'acné vous enlever votre jeunesse !
    On n'est jamais vraiment certain qu’un traitement contre l'acné fonctionne correctement ou pour longtemps. Souvent, l'anxiété accompagne les longues périodes de soins, sans compter les phases de cicatrisation qui laissent des marques visibles.
    Il faut donc agir vite, prendre un traitement adapté et s'assurer de bien protéger la peau tout en l'aidant à bien cicatriser.
    Tous ceux qui sont concernés par l'acné savent combien il est fastidieux de faire face à cette maladie. Prendre tous les matins un antibiotique, puis un autre et changer en fonction des indications du médecin. Se laver le visage avec des lotions, puis le sécher avec une serviette propre et adaptée. Ensuite, appliquer des crèmes délicatement en espérant que cela fonctionne au plus vite. Et quand rien ne va plus, utiliser du maquillage pour essayer de cacher les boutons.
    Mais la vraie question qui subsiste encore est de savoir s'il existe des traitements naturels qui ne donnent pas d'effets secondaires et qui agissent tout aussi bien.
    Il semblerait en effet que des médecins se penchent de plus en plus sérieusement sur la question et qu'ils trouvent dans certaines médecines alternatives des réponses favorables.
    On entend parler de compléments nutritionnels aux complexes multivitaminés et des personnes concernées crient victoires. Certes, il ne suffit pas de se laisser berner par des publicités mensongères, et moins encore par les charlatans qui n'hésitent pas à faire du profit sur la souffrance des autres.
    Une chose est cependant certaine, on ne guérit pas l'acné par l'usage unique d'antibiotique pas plus que par la consommation de fruits ou de complexes vitaminés. Néanmoins, il convient de prendre au sérieux cette maladie et d'en comprendre ses caractéristiques. Outre le fait que c'est une maladie qui affecte la peau, il n'en reste pas moins vrai qu'elle concerne aussi les problèmes d'éliminations et plus souvent qu'on peut le croire, des problèmes psychologiques s'y ajoutent souvent.
    Il convient donc d'agir d'une manière globale, c'est-à-dire au niveau de la peau, mais aussi au niveau des aliments, de l'élimination des toxines et du bien-être.
    En fait, quand on a de l'acné, il faut penser à détoxiquer en tout premier lieu l'organisme et principalement le foie. La méthode la plus usitée serait de faire un jeûne, mais entreprendre un jeûne nécessite la surveillance d'un médecin. En outre, il ne faut pas le faire plusieurs jours durant, sans s'assurer de boire suffisamment d'eau pour éviter les problèmes de déshydratation.
    Dans le meilleur des cas, un bon naturopathe peut vous aiguiller pour améliorer votre santé et venir à bout de votre acné sans avoir à souffrir des effets secondaires liés aux traitements habituels. En outre, vous pourrez sentir une amélioration, non seulement de votre peau, mais aussi de votre être. Alors, laissez l'acné derrière vous, comme un vieux souvenir et envisagez de vous soigner au naturel.


  4. #4
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    Les symptômes de l’acné
    L’acné pose un véritable problème pour la grande majorité des personnes concernées à cause des symptômes qu’il provoque principalement au niveau du visage. C’est d’autant plus difficile qu’il touche un grand nombre d’adolescents. Alors qu’ils viennent de subir de nombreuses transformations pubertaires, il leur faut encore supporter ce désagrément en pleine face et ce n’est pas rien de le dire. Il faut savoir que l’acné est à 99 % des cas avec une prédominance au visage.
    Elle peut bien sûr se développer en d’autres endroits comme le dos et le thorax, mais dans ce cas, elle reste un inconvénient majeur, car elle affecte ces parties en plus du visage.
    On sait que l’acné a un rapport direct avec une peau grasse et elle peut prendre des proportions des plus insignifiantes aux plus traumatisantes.
    Dans sa manifestation la plus sévère, l’acné provoque des lésions qui témoignent de l’obstruction des follicules des poils qui précèdent souvent la survenue de boutons rouges. Les boutons apparaissent au niveau du front, du nez, du menton et s’étendent parfois donc dans le haut du dos et du thorax.
    Le traitement que préconise le médecin est d’une grande importance, car son application peut réduire considérablement les conséquences de l’acné, mais il peut aussi augmenter en réaction aux médicaments.
    Ce qu’on appelle le point noir est un comédon ouvert que l’air oxyde provoquant sa coloration noirâtre.
    Le comédon est un petit amas de matière sébacé qui bouche un pore de la peau.
    Tous les symptômes de l’acné se manifestent par une réaction inflammatoire, comme :
    Les papules : taches rouges légèrement surélevées qui peuvent provoquer des cicatrices.
    • Les pustules : têtes blanches
    • Les nodules qui donnent l’aspect de boutons rouges douloureux
    Parfois, l’acné se manifeste d’une manière sous-cutanée. Il se forme alors des kystes couleur chair. S’ils sont percés, ils laissent s’échapper une substance blanchâtre et malodorante.
    Le grand problème de l’acné, c’est qu’elle peut laisser des séquelles. En effet, la cicatrisation ne se fait pas toujours sans laisser des traces. Même si aujourd’hui les traitements sont de plus en plus efficaces, on n’arrive pas toujours à les effacer totalement.
    C’est bien pourquoi l’acné doit être traitée au plus vite.


  5. #5
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    Les causes de l’acné
    On associe souvent l’acné à des problèmes héréditaires et à une peau grasse.
    Par exemple, dans à peu près 45 % des adolescents concernés par l’acné, au moins un des deux parents a été affecté par la maladie. Tandis qu’un enfant sur dix seulement serait touché par cette affection alors que les parents n’ont absolument jamais connu ce problème.
    Sur un plan purement physiologique, il se produit une surproduction de sébum due essentiellement aux hormones mâles (androgènes) tant chez l’homme que chez la femme. En fait, il s’agit de la glande sébacée qui serait trop sensible à l’influence de ces hormones.
    Pour bien comprendre le mécanisme de l’acné, nous devons en expliquer le processus. Il se produit une obstruction de l’orifice d’un poil par un bouchon corné que l’on appelle « obstruction du follicule pilosébacé ». Cela provoque une lésion que l’on nomme microcomédon puis comédon ouvert ou encore, point noir et comédon fermé. Il apparaît enfin des petits boutons de couleur rouge ou des microkystes. Les bactéries de la peau jouent un rôle important dans la formation de ces microkystes. Néanmoins, nous ne devons pas croire que l’acné est le résultat d’une infection bactériologique ou microbienne.
    En fait, l’inflammation de la peau provoque des papules ou plus communément des boutons rouges, des pustules ou têtes blanches. Parfois, les boutons deviennent très rouges et très volumineux occasionnant même une certaine douleur. On parle alors de nodules cutanés.
    L’inflammation de la peau pourrait survenir de la combinaison des substances fabriquées par les bactéries et les acides gras occasionnés par le sébum.
    On sait à présent de source sûre que l’acné est influencée par les hormones mâles, mais qu’elle n’est quasiment jamais en relation avec des problèmes de dérèglements hormonaux occasionnés par des maladies des glandes endocrines.
    Dans le cas de l’acné du nouveau-né, on sait à présent que le passage des hormones maternelles dans le sang du nourrisson en est la cause principale. Par contre, l’acné induite provient de la prise de médicaments comme la pilule, certains antiépileptiques, la cortisone, etc. On pense même qu’une exposition aux ultraviolets peut provoquer de l’acné. Bien sûr, l’acné cosmétique provient de l’application de certaines crèmes comédogènes (qui provoquent la formation de comédons, de points noirs).


  6. #6
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    L'acné est une maladie qu'il faut prendre au sérieux
    L'acné est une maladie de la peau qui se manifeste par l'apparition de boutons rouges, de pustules, de nodules, etc. Elle concerne particulièrement les adolescents, les nouveau-nés, les futures mamans et certains adultes. La plupart du temps, l'acné se guérit spontanément. Elle est un véritable problème chez les adolescents qui cherchent à s'identifier à travers l'image qu'ils produisent d'eux-mêmes. L'acné peut donc être à l'origine de drames psychologiques chez un adolescent qui ne guérit pas facilement. D'autant que la maladie évolue généralement par des inflammations plus sérieuses exigeant l'intervention d'un dermatologue.
    Parmi les symptômes, on remarque des points noirs sur la peau, des kystes, des boutons rouges, des lésions avec des sécrétions de sébum, des cicatrices, des pustules, des grains...
    La puberté joue un rôle important dans le développement de l'acné, précisément à cause de la surproduction d'hormones mâles. La peau réagit alors en sécrétant du sébum et se lubrifie naturellement pour devenir plus souple. Toutefois, cet excès de gras peut obstruer les pores de la peau et provoquer l'acné. C'est ce qui se passe généralement au moment de la puberté.
    L'autre raison qui fait que l'acné se développe chez certaines jeunes femmes, c'est que l'organisme est bouleversé sur le plan hormonal chaque fois que surviennent les règles ou qu'elles sont enceintes.
    L'alimentation peut aussi être responsable du développement de l'acné. Nous ne pourrions affirmer que certains aliments puissent la provoquer, néanmoins, nous pouvons être certains qu’une alimentation trop riche en graisses favoriserait l’excès de sébum.
    On peut ajouter à cela certains produits industriels qui agressent la peau, comme des savons fortement concentrés en détergents, des cosmétiques, des médicaments, etc.
    La chaleur combinée avec des vêtements en nylon par exemple, peuvent produire des problèmes de peau. Les ultraviolets sont aussi à proscrire pour éviter l'apparition de l'acné ou sa prolifération.
    L'acné devrait normalement s'estomper avec l'âge et disparaître sans avoir besoin d'intervenir. Néanmoins, il arrive parfois que les lésions s'infectent et dans ce cas, nécessite un traitement par antibiothérapie.
    Il faut dans ce cas nettoyer la peau tous les matins avec des lotions et appliquer une crème spéciale pour la désinfecter. La prise orale d'antibiotique peut aussi être indispensable, surtout si les lésions sont importantes.


  7. #7
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    L’acné professionnelle
    Généralement, quand on parle d’acné, on pense tout de suite à l’adolescence ou aux jeunes femmes enceintes. On n’imagine pas que l’acné puisse provenir de problèmes liés à une activité professionnelle. Pourtant, c’est un fait avéré, certains produits chimiques peuvent obstruer les pores de la peau et entraîner une accumulation de sébum. En effet, lorsque la peau subit une agression de la sorte, elle sécrète une substance qu’on appelle le sébum. Cette réaction lui sert à se lubrifier. Si cela ne suffit pas, elle sécrétera de la kératine en plus.
    C’est à cause de ces sécrétions excessives que les boutons se forment, de même que les kystes et tout ce qui permet de diagnostiquer une acné. Ensuite, il ne reste plus qu’à identifier le produit responsable de ce trouble.
    Il en existe trois connus : le pétrole et ses dérivés, les goudrons et les composés aromatiques halogénés (biphényles polychlorés, que l’on trouve dans certains adhésifs, certaines huiles hydrauliques, peintures, etc.).
    On parle d’acné des hydrocarbures, pour les conducteurs de machines et surtout les travailleurs exposés au pétrole et à tous les produits dérivés.
    L’acné du goudron concerne les travailleurs industriels comme les couvreurs, ceux qui s’occupent des routes, mais aussi ceux qui fabriquent des conduits ou travaillent à la préservation du bois et des câbles.
    Enfin, l’acné chlorique concerne tous les travailleurs de l’industrie des produits chimiques, particulièrement les laboratoires, les services d’entretien, la manutention des déchets et bien entendu, toutes les industries qui utilisent les hydrocarbures halogénés.
    On arrive assez facilement à diagnostiquer ces problèmes d’acné à cause de l’emplacement où il se développe. Ce sont les mains, les bras et parfois même les zones de l’abdomen ou des cuisses qui sont touchés à cause des vêtements imbibés par les produits toxiques.
    Bien entendu, cette acné doit être traitée au plus vite, car elle peut entraîner d’autres problèmes plus sérieux comme les cancers de la peau. En outre, les boutons persistent parfois assez longtemps après les premiers traitements et cela même si la personne cesse d’être exposée aux produits toxiques.
    Ces personnes sont fragilisées par leur activité professionnelle, ce qui veut dire qu’elles doivent être vigilantes à d’autres moments. L’exposition au soleil est à proscrire pour cette catégorie de personne. Il est indispensable de consulter un médecin et de bien suivre les instructions pour soigner au plus vite la peau. En outre, même les protections solaires doivent faire l’objet d’une attention particulière, car la fragilité de la peau peut parfois provoquer quelques allergies à d’autres formes de produits.


  8. #8
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    L’acné chez l’adulte
    Contrairement à ce que l’on pense généralement, l’acné de l’adulte n’est pas une rechute de l’acné juvénile. En fait, elle n’a même rien à voir. La plupart des personnes qui présentent des problèmes d’acné à l’âge adulte n’ont même parfois jamais eu de soucis de cet ordre durant l’enfance.
    Les dernières études qui viennent d’être effectuées révèlent que plus de 40 % des cas (en majorité des femmes) qui souffrent de l’acné ont entre 25 et 40 ans.
    On parle d’acné clinique dès lors que le patient a plus de 5 ou 6 boutons inflammatoires. Autrement, on parle d’acné physiologique. Dans les deux cas, ce genre de problème inquiète et perturbe considérablement les patients concernés.
    Quelle est l’origine de l’acné ?
    En fait, il s’agit d’une maladie de la peau qui provoque des petits kystes, des boutons et une peau grasse. Elle concerne en majorité les adolescents et l’inflammation de la peau entraîne des rougeurs, des émissions de pus et des cicatrices qu’il est difficile de faire disparaître.
    La cause principale provient de la peau qui devient grasse. Alors, il se forme des boutons associés et des lésions sous la forme de microkystes. On remarque des boutons rouges, des pustules ou têtes blanches qui sont généralement très douloureuses.
    Normalement, l’acné démarre à l’adolescence et se termine naturellement aux alentours de 25 ans. Il convient de la traiter rapidement, car les boutons entraînent une peau cicatricielle qui peut laisser des traces définitives sur le visage.
    Le phénomène se complique, quand l’acné ressurgit après 25 ans. Soit qu’elle arrive d’une manière impromptue, sans raison apparente, soit qu’elle se prolonge malgré les traitements reçus durant l’adolescence.
    On remarquera cependant qu’il existe plusieurs types d’acnés. Dans ce cas, il conviendra au médecin de faire un diagnostic afin de trouver son origine.
    Voici une liste des différentes acnés possibles :
    • L’acné professionnelle
    • L’acné cosmétique
    • L’acné de la femme enceinte
    • L’acné de l’adolescent
    • L’acné de l’adulte
    • L’acné du nouveau-né
    • L’acné infantile
    • L’acné juvénile
    • L’acné tardive…
    Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive. Il existe un plus grand nombre de types d’acnés qu’il nous conviendrait d’énumérer en donnant une explication de leurs origines et des causes de leur développement.
    Ce dont on est sûr, c’est qu’il existe des traitements plus ou moins efficaces et pouvant aussi être dangereux.
    Parfois, des soins par les plantes peuvent suffire, d’autre fois, il faut avoir recours à l’antibiothérapie ou à des médicaments chimiques plus ou moins gênants.


  9. #9
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    Diagnostiquer l’acné
    Hormis la facilité à diagnostiquer l’acné, elle doit être prise au sérieux et être traitée au plus vite. Car dans le cas contraire, elle pourrait provoquer des cicatrices irréversibles.
    La raison pour laquelle l’acné est simple à diagnostiquer, c’est qu’elle apparaît principalement au visage et que l’on ne manquera pas de vous le faire remarquer. L’apparition des boutons peut se faire progressivement et très vite atteindre tout le visage. C’est pourquoi il est important de consulter au plus vite un dermatologue afin qu’il intervienne et empêche la prolifération de l’affection.
    Le médecin devra effectuer un léger interrogatoire pour établir un diagnostic précis. En effet, si l’acné est fréquente auprès de la population adolescente, il n’en reste pas moins vrai que sa survenue peut être favorisée par différents facteurs. Par exemple, l’on sait qu’une exposition aux ultraviolets solaires peut provoquer de l’acné, de même que certaines prises médicamenteuses ou l’application de certaines crèmes comédogènes. Il faut ensuite éradiquer les possibles problèmes hormonaux, tout en sachant que cette cause est assez rare.
    On sait, aujourd’hui, que l’acné est, pour la plupart du temps, héréditaire. Environ 45 % des adolescents qui sont victimes de cette affection ont un parent qui a lui-même souffert de l’acné étant plus jeune.
    Le dermatologue sera devant un diagnostic plus difficile lorsqu’il s’agira d’une acné d’adulte ou tardive. Il lui faudra faire une investigation plus pointue pour connaître la cause exacte de cette affection.
    Les autres facteurs les plus courants sont les suivants :
    • Future maman
    • Acné professionnelle
    Dans le cas de l’acné professionnelle, le diagnostic n’est pas vraiment difficile, car les boutons se répandent plus particulièrement au niveau des mains et des bras. Parfois au niveau de l’abdomen et des cuisses. La raison pour laquelle ces zones corporelles sont touchées provient du fait que cette acné a pour origine le contact direct avec des produits toxiques tels que le goudron, le pétrole et les hydrocarbures.
    Dans ce cas ultime, le dermatologue devra adapter un traitement efficace suivi d’une attention particulière au patient, car l’affection pourrait se transformer en cancer de la peau. En effet, l’agression chimique accompagnée d’autres facteurs peut aggraver les lésions et toucher le système immunitaire.
    Nul n’ignore les méfaits des rayons solaires sur la peau et tous ces facteurs réunis augmentent en plus les risques de développer un cancer.


  10. #10
    Senior Member Fredricksen's Avatar
    Join Date
    Jul 2015
    Posts
    139
    D’autres affections semblables à l’acné
    Il existe d’autres problèmes semblables à ceux de l’acné que le médecin ne devrait pas avoir trop de mal à diagnostiquer. Par exemple, la rosacée ne concerne que les adultes. Elle se présente sous la même forme que l’acné avec des boutons rouges et des têtes blanches au niveau du visage. Néanmoins, elle s’accompagne généralement de rougeurs autour du nez et des yeux. C’est ce que l’on appelle communément la couperose et l’érythrose.
    D’autres symptômes infaillibles au diagnostic de la rosacée sont les bouffées de chaleur qui accompagnent ces manifestations. En outre, cette affection particulière peut provoquer une atteinte oculaire suivie d’un épaississement de la peau au niveau du nez.
    Une autre affection porte le nom de folliculites. Une infection de l’orifice du poil provoque des boutons rouges et têtes blanches que l’on retrouve la plupart du temps sur le pourtour de la bouche. Des parasites peuvent être la cause de cette infection ou l’application répétée d’une crème à la cortisone peut aussi provoquer ce genre de symptôme.
    Se raser sans se désinfecter peut faciliter une invasion bactérienne et déclencher une folliculite.
    La prise d’antibiotique à long terme peut aussi être responsable de ce genre de problème.
    Des maladies telles que le pityriasis versicolore, la candidose, etc. peuvent en être aussi responsables.
    On remarquera que les folliculites se localisent souvent autour de la bouche, puisqu’ils sont liés à la pilosité. Les patients qui sont concernés développent des boutons rouges autour des poils de la barbe.
    Une autre maladie ressemble à s’y méprendre à l’acné, avec néanmoins une particularité qui la distingue, c’est son apparition autour des yeux. En outre, elle ne touche que les adultes. Il se forme, en général, des microkystes et des points noirs sur la peau devenue épaisse et légèrement jaune. On remarque souvent l’apparition de rides profondes. On appelle cette affection l’élastolyse à kystes.
    Il existe bien d’autres affections qui provoquent des boutons semblables à ceux de l’acné, mais ils s’accompagnent généralement d’autres symptômes qui permettent de faire un diagnostic rapide et de ne pas se tromper. Le dermatologue devra faire son investigation en fonction de l’âge du patient, de son historique médical et familial. En outre, il pourra proposer des tests sanguins afin d’éliminer d’autres pathologies. Dans tous les cas de figure, l’acné ou les maladies de peau en général nécessitent que l’on s’y attarde. Outre les stigmates à vie qu’ils peuvent laisser sur le visage, ils peuvent aussi être à l’origine de maladies plus graves comme certains cancers de la peau.


Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •